episode 1-1.jpg

Polyamour ? Féminisme ? Célibat ?

Ca l’air palpitant cette histoire.

Et c’est bien vrai.

Commençons par le commencement : l’année 2014.

Car cette année a été ponctuée par de nombreux faits marquants :

Fait marquant numéro 1 : découverte du polyamour, déjà, bim.

Bon tu vas me dire : « mais le polyamour, qu’est-ce que c’est ? »

Et bien selon Wikipédia, c’est une éthique des relations amoureuses basée sur le rejet de l’obligation de l’exclusivité sentimentale et sexuelle, l’égalité et l’honnêteté entre partenaires et le respect de l’individualité et de l’autonomie de chacun. C’est la possibilité pour une personne d’être simultanément impliquée dans plusieurs relations amoureuses.

episode 1-2.jpg

Perso, découvrir ce concept a eu l’effet d’une bombe dans ma petite tête. Ou d’une épiphanie, comme tu veux.

UNE.

PUTAIN.

DE.

REVELATION.

DE.

FIFOU.

C’était comme une évidence, je trouvais ça magnifique, comment n’y avais-je pas pensé plus tôt d’ailleurs ? Bref c’était comme ça que je voulais vivre mes relations et ça allait être su-per.

episode 1-3.jpg

Parce que oui haha, détail important : à cette époque là j’étais en couple monogame depuis presque 15 ans.

Passons au fait marquant numéro 2 :

J’ai rencontré et échangé avec des personnes formidables. Il y a eu par exemple Alice, une amie rencontrée sur le forum de polyamour.info, avec laquelle j’ai échangé depuis des centaines de mails longs comme mon bras. Il y en a eu beaucoup d’autres, des personnes plus chouettes et bienveillantes les unes que les autres. Et ça tombait bien parce que j’allais en avoir bien besoin de bienveillance.

Fait marquant numéro 3 :

J’ai commencé à lire pas mal d’autrices et d’auteurs qui m’ont accompagnée dans mes besoins de « questionner le monde » ou de « me prendre la tête » selon certain(e)s. Il y a eu la grande amoureuse Françoise Simpère, le sociologue Serge Chaumier, le philosophe Vincent Cespedes, le psychologue Yves-Alexandre Thalmann, le blogueur Audren Le Rioual puis plein d’autres… tu trouveras les informations à ce sujet dans la rubrique « ressources », que j’alimente régulièrement.

Fait marquant numéro 4 :

Pour finir, en 2014 j’ai également fait connaissance avec cette chose formidable appelée « psychiatrie » et, en gros, on m’a crue dérangée du ciboulot parce que je m’intéressais au polyamour. Si si je te jure, en France au XXIème siècle et tout.

ajyreviendrai.jpg

Une réflexion sur “Episode 1 : épiphanie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s